fbpx
capte - transcription - sous-titres - formation en ligne
Temps de lecture : 4 min

Les formations en ligne sont de plus en plus courantes. Faire du contenu vidéo pour vos formations permet d’offrir de multiples ressources à votre audience et de diversifier vos contenus. La vidéo de formation permet de dynamiser le contenu que vous offrez. Vous êtes prêt à vous lancez dans l’aventure ? Avant de commencer, vous devez apprendre les 5 erreurs à ne pas commettre pour ne pas rater votre vidéo.

1. La formation en ligne n'est pas une formation en présentiel

Attention à ne pas faire un cours magistral !

La formation en ligne demande beaucoup plus de créativité. Vous devez créer de l’interactivité et être inventif. Il faut garder votre audience attentive. Et oui, c’est bien plus compliqué pour votre audience de garder l’attention en distanciel qu’en présentiel.

Pour être sûr de faire une bonne vidéo de formation en ligne vous devez d’abord vous fixer des objectifs grâce à ce petit questionnaire :

  1. Quel est le public cible de votre formation ?
  2. Quelles sont les informations que vous voulez faire passer, qu’est ce que votre audience doit retenir ?
  3. Quel est le niveau des apprenants ? Débutants ? Initiés ? Confirmés ? Experts ?
  4. Sont-ils à l’aise avec les outils informatiques ? Quelles sont leurs habitudes d’apprentissage ?

2. Ne pas choisir ou varier les formats

La vidéo de formation peut prendre différents formats. Varier les formats permet de donner du dynamisme et de ne pas ennuyer votre audience. Vous pouvez choisir le format selon la plateforme de publication de votre vidéo : YouTube, plateforme de formations, Instagram… Certaines plateformes favorisent certains formats. 

Et si vous avez le choix, une multitude de possibilité s’offre à vous :

  • un cas pratique
  • une vidéo avec le formateur en face caméra (comme on l’a privilégié pour notre première vidéo YouTube)
  • une vidéo explicative en motion design
  • un témoignage
  • une vidéo théorique pour expliquer un exemple réel (privilégiez les vidéos courtes pour ce genre)
  • une capture vidéo de votre écran (comme on a pu le faire également sur une autre vidéo YouTube)
  • un tutoriel
  • une interview
  • & bien plus encore (soyez créatifs) 

Le tout est de trouver le format qui correspond le mieux à vos objectifs mais n’hésitez pas à varier les formats et/ou les mixer. Avoir un cas pratique est différent d’une interview et n’apporte pas les mêmes connaissances, pensez-y.

3. Une vidéo structurée, s'il vous plaît !

Rien de mieux que le séquençage. Mieux vaut plusieurs vidéos courtes qu’une seule longue. L’avantage des vidéos courtes et qu’elles vont vous permettre de séquencer votre formation et d’aborder les sujets petit à petit en étant concis. Le fait d’avoir plusieurs vidéos maintient également l’attention de votre audience. Il est plus compliqué de garder son attention sur une vidéo longue que lorsqu’on visionne plusieurs vidéos courtes.

Pour bien structurer vos vidéos, utilisez le storytelling et écrivez des scripts vidéos en amont. Ce travail va vous permettre d’être correctement préparer et de savoir où vous allez. Chaque vidéo aura un message clair mais évitez d’être trop préparer, cela peut effacer toutes traces de spontanéité de vos vidéos et cela serait dommage.

Essayez d’intégrer des ressources annexes et de faire vivre vos vidéos en créant de l’interactivité avec votre audience. En créant un quizz par exemple ou encore en proposant un cas pratique. La pratique permet un meilleur apprentissage de la théorie, ne perdez pas cela de vue. Essayez de toujours conclure avec un exercice ou une activité pour l’apprenant.

4. La qualité de la forme autant que du fond

Oui, le fond d’une vidéo d’une formation est ce pour quoi votre audience est intéressée mais n’en oubliez pas la forme. En effet, la forme visuelle d’une vidéo est tout aussi importance et quand on parle de forme, on parle de l’esthétique, de la qualité de l’image et du son.

Si vous ne faites pas assez attention à la forme cela peut gâcher le fond pour votre audience. Voilà donc les détails auxquels vous devez faire attention :

  • Le cadre : essayez d’avoir un cadre assez sobre et en relation avec votre contenu. Un cadre un peu bordélique ou bariolé va distraire votre audience.
  • La qualité de l’image : gare à la pixellisation et autre. La qualité de l’image doit être optimale, privilégiez le HD. Vous pouvez aussi bien filmé depuis une webcam, un smartphone ou une caméra, le tout est que la qualité de l’image soit correcte pour un visionnage agréable.
  • L’éclairage : évitez une vidéo trop sombre et préférez une lumière naturel. Un bon éclairage vous donnera tout de suite une meilleure qualité d’image.
  • Les plans et le cadrages : ils permettent de dynamiser votre vidéo donc n’hésitez pas à les varier. Si vous ne le faite pas pendant le tournage, pas d’inquiétude vous pouvez arranger cela au montage.
  • Des effets sonores et visuels et des transitions : au moment du montage, essayez d’ajouter de quoi dynamiser votre vidéo comme des animations, de la musique, du motion design… cela peut vous permettre de mettre en valeur de points de votre formation.

5. Et surtout, le son

Une vidéo, c’est un contenu audiovisuel donc ça implique autant l’image que le son. Alors, par pitié, n’oubliez pas le son.

Pour une bonne prise sonore, n’hésitez pas à investir dans un micro. Une mauvaise prise de son peut gâcher une vidéo entière ! De nos jours, on trouve des micros-cravates très abordables et qui suffisent amplement. Ils permettent d’enregistrer en particulier la voix de celui qui parle et relaye les bruits environnements en second plan, une aubaine lorsqu’on veut faire une vidéo de formation.

Pour ce qui est de la prise de parole, ne soyez pas monotone, il faut intéresser votre audience. Si vous êtes trop monotone, votre public va s’endormir. Choisissez un bon ton, soyez chaleureux, entrainant. Dans vos propos soyez le plus simple et clair possible, évitez les mots trop techniques ou expliquez les quand vous en utilisez. Vous devez être accessible et intéressant.

Et on n’oublie pas les sous-titres ! Votre prise de son est bonne, certes mais cela n’empêche pas de mettre des sous-titres. Le sous-titrage permet l’accessibilité de votre formation à tous, le visionnage à tout moment de vos vidéos, un meilleur référencement de celle-ci et une meilleure assimilation du contenu pour votre audience, que des avantages alors on n’oublie pas cette étape cruciale. Vous n’avez ni le budget, ni le temps pour ? Aucun soucis, on a créé Capté pour cela, tout le monde peut sous-titrer ses vidéos gratuitement grâce à notre web application !

Proformation utilise Capté pour sous-titrer alors pourquoi pas vous ?

En résumé

On ne commence pas une vidéo de formation la truffe au vent, cela demande un peu de préparation. Mais n’ayez pas peur c’est largement faisable et plutôt simple. Si vous faites attention à c’est 5 points, on vous assure une vidéo de formation de qualité. Alors prêt à se lancer ?

Prêt à sous-titrer une vidéo de formation ?

Il n'y a que des avantages à cela et avec Capté, c'est un jeu d'enfant !

Laissez un commentaire

fr_FRFrançais